En 1520, deux personnalités historiques d’envergure se mirent en route pour Aix-la-Chapelle : Charles Quint pour être couronné en grande pompe à la cathédrale, et Albrecht Dürer, l’un des plus grands artistes de l’époque. Dürer voulait persuader le nouveau monarque de maintenir le paiement de sa rente viagère.

Exactement 500 ans après l’arrivée de Dürer à Aix-la-Chapelle, trois expositions retracent le parcours de l’artiste et de l’empereur.

Trois expositions et un jubilé

À l’aide du journal personnel de l’artiste et des remarquables œuvres de cette époque, l’exposition principale « Dürer y était. Étapes d’un voyage légendaire » suit le peintre de la Renaissance, qui jouissait déjà de son vivant d’un statut de superstar, dans ce dernier voyage particulièrement productif. Cette exposition est organisée par le Suermondt-Ludwig-Museum en coopération avec la National Gallery de Londres, où elle sera présentée par la suite.

« L’empereur acheté » au Centre Charlemagne s’organise autour du couronnement de Charles Quint et du monde d’alors en transformation, tandis que la troisième exposition au Ludwig Forum Aachen explore les voyages artistiques à notre époque.

> Dürer y était. Étapes d’un voyage légendaire

> L’Empereur acheté. Le sacre de Charles Quint et un monde en transformation

> Bon vent ! Le voyage dans l‘art contemporain